<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=381059822326182&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment s'adapter aux nouvelles solutions de recrutement ?

Lorsque vous décidez d'investir dans votre stratégie de recrutement et d'augmenter vos actions marketing en ce sens, vous devez savoir que le fait de trouver le bon outil ne sera que le début du processus de changement et d'accompagnement du changement.

Tous les articles

9 signes qu'il est temps de quitter votre emploi

En 2017, la durée moyenne d'un cadre sur un même poste en France était de 4,1 ans. Il est clair que nous ne vivons plus dans une société où l'on passe toute notre carrière au sein d'une même entreprise. Et c'est vraiment génial.

Aucun d'entre nous ne sera heureux dans sa carrière tous les jours de l'année. Si c'est ce que vous cherchez, bonne chance. Mais vous devriez trouver satisfaction dans le travail que vous faites régulièrement.


Parce que même s'il est agréable de parler d'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, il est également important de se rappeler à quel point votre vie est réellement dépensée au travail (Alerte spoiler : Vous passerez environ 35 % de vos heures d'éveil à travailler). Ne devriez-vous pas trouver satisfaction pendant cette période ?

Voici neuf signes qu'il est peut-être temps de changer de job. Ce ne sont pas des règles rigides et rapides, mais elles indiquent qu'il est temps d'envisager un nouveau poste. Vérifiez le pouls du reste de votre vie et voyez comment un nouvel emploi pourrait le rendre plus fort ou plus faible.

1. Vous êtes là depuis plus de 5 ans (Et vous n'êtes toujours pas heureux)

Si vous occupez votre emploi depuis plus de cinq ans et que vous êtes toujours heureux, ne paniquez pas. Au lieu de cela, demandez-vous si vous continuez à acquérir des compétences, à vous sentir défié et à être récompensé en conséquence. Se sentir à l'aise au travail est une chose, se reposer sur ses lauriers en est une autre.

Les grandes entreprises comme Netflix sont convaincues que le "job hopping" (le passage d'un emploi à l'autre) est une bonne chose. Patty McCord, ancienne Chief Talent Officer de Netflix, a déclaré : "Vous développez vos compétences plus rapidement lorsque vous changez d'entreprise en raison de la courbe d'apprentissage."

Selon l'entrepreneure et auteure Penelope Trunk, la courbe d'apprentissage s'aplatit après environ trois ans. Trunk croit que les "job hoppers" apprennent plus rapidement, font de meilleures premières impressions et améliorent le résultat net rapidement parce qu'ils savent qu'ils passeront à autre chose d'ici quelques années.

Que vous soyez en train d'effectuer un nouveau travail tous les cinq ans ou non, il est important d'évaluer régulièrement si vous avez atteint le plafond de croissance dans votre rôle actuel.

À lire aussi : Acquérir de nouvelles compétences : les 10 meilleurs sites d'autoformation  

2. Vous êtes là depuis moins de 5 mois

Commencer un nouvel emploi comporte toujours des défis uniques. Peut-être que vous ne vous entendez pas aussi bien avec votre patron que vous le pensiez. Ou peut-être que les tâches quotidiennes associées à votre rôle sont en fait très différentes de ce que vous avez discuté pendant l'entretien.

Avant de quitter un emploi que vous venez de commencer. Posez-vous trois questions :

Je peux faire quelque chose pour arranger les choses ?

Essayez de parler à votre boss au sujet du transfert de vos responsabilités professionnelles pour mieux répondre à vos attentes. Ou emmenez votre boss au café et apprenez à mieux le connaître.

Comment vais-je expliquer cette courte période d'emploi aux futurs employeurs ?

Avant de quitter ou de commencer à chercher un nouvel emploi, décidez comment vous expliquerez votre passage de courte durée chez X entreprise à des employeurs potentiels. Dire simplement : "Je n'aimais pas ce que je faisais" ou "Je ne m'entendais pas bien avec mon boss" pourrait conduire les interviewers à se poser des questions.

Pouvez-vous et devriez-vous donner plus de temps au poste ?

Etes-vous sûr que les choses ne vont pas s'arranger ? Pouvez-vous atteindre l'âge d'un an afin d'éviter des interrogations sur votre CV à l'avenir ? Demandez-vous si les défis de partir après une courte période de temps valent la peine de sortir d'un milieu de travail négatif le plus tôt possible.

À lire aussi : 15 choses inconfortables à faire pour booster votre carrière

3. Votre emploi affecte votre humeur en dehors du travail

Une étude récente a révélé qu'environ les trois quarts de "l'effet week-end" (l'augmentation de votre bonheur les fins de semaine) proviennent de la qualité de votre milieu de travail.

D'après la recherche, votre satisfaction à l'égard de votre travail est directement liée au fait que vous considériez ou non votre boss comme un partenaire et que vous croyiez travailler dans un environnement de confiance. Si vous répondez positivement à ces deux questions, votre humeur en milieu de semaine correspondra mieux à votre humeur le week-end.

Il s'agit d'un autre domaine qu'il est important de vérifier régulièrement avec ses amis et sa famille. Demandez-leur s'ils remarquent que vous parlez de travail avec une négativité croissante, ou si vous rentrez à la maison avec une humeur frustrée plus souvent qu'autrement. Tout le monde a de mauvais jours, et même de mauvais mois, mais si la majorité de vos jours se terminent sous un nuage, il est temps de prendre le contrôle de votre vie et d'ajuster votre attitude ou votre travail.

À lire aussi : 7 phrases qui inidiquent que vous êtes dans un environnement de travail toxique 

4. Vous n'apprenez pas

Si vous n'apprenez pas des personnes vous entourant ou si vous ne résolvez pas de nouveaux problèmes dans votre travail, il est peut-être temps de chercher quelque chose de nouveau.

Dans le marché du travail d'aujourd'hui, qui évolue rapidement et est concurrentiel, il est important d'élargir continuellement vos compétences pour progresser dans votre carrière. Si vous résolvez les mêmes problèmes depuis quelques années, il est probable que vous ne grandissez pas trop.

Partagez vos frustrations avec votre manager et demandez-lui s'il existe des moyens d'assumer plus ou moins de responsabilités au sein de votre équipe. Pouvez-vous augmenter l'effectif que vous gérez ou reprendre la nouvelle initiative vidéo que votre équipe est sur le point de mettre en œuvre depuis des années ? Si cette réponse est "non" ou un vague "on verra dans quelques mois", il est probablement temps de passer à autre chose.

À lire aussi : Brown-out : Quand le travail devient absurde 

5. Vous ne gagnez pas d'argent

En 2014, l'augmentation moyenne à laquelle un employé pouvait s'attendre était égale à 3% de son salaire global, et l'augmentation réelle qu'il recevait était inférieure à 1%. Toutefois, la hausse moyenne qu'un employé a reçue lorsqu'il a accepté un nouvel emploi se situait entre 10% et 20%.

Il est important de suivre le potentiel de croissance monétaire de votre entreprise actuelle. Bien sûr, vous n'allez probablement pas recevoir une augmentation de 20% chaque année. Mais si vous n'allez pas recevoir une augmentation semblable au cours des trois à quatre prochaines années, il serait peut-être temps de chercher quelque chose de nouveau ou de parler à votre boss.

Parler d'une augmentation de salaire peut être gênant, alors faites vos devoirs à l'avance afin d'acquérir de la confiance et d'établir une argumentation solide. Recherchez les salaires médians dans votre domaine sur des sites comme Glassdoor, juritravail.com ou salairemoyen.com, et ajustez les chiffres en fonction du coût de la vie dans votre ville, ainsi que de l'inflation.

6. Vous ne vous alignez pas sur la culture d'équipe ou d'entreprise

Ça arrive. Peut-être que votre entreprise a été acquise ou que vous avez un manager avec qui vous n'êtes pas d'accord. Quelle que soit la cause du changement, il est important de vous aligner sur la nouvelle direction. Si ce n'est pas le cas, il peut être facile de perdre confiance en votre boss et votre entreprise, ce qui rend beaucoup plus difficile d'exceller dans votre travail.

Si la stratégie de votre nouveau manager consiste à acheter des listes d'emails et à les envoyer comme si demain n'existait pas, il est peut-être temps de chercher un nouveau poste. Parlez à votre boss et dites-lui que vous avez du mal à comprendre les raisons de cette nouvelle orientation.

À lire aussi : L'esprit d'équipe en entreprise

7. Votre entreprise est hostile au changement

Votre entreprise suit-elle les MQL ("Marketing Qualified Leads") comme si nous étions en 1999 ? Sont-ils réticents à mettre en œuvre de nouvelles stratégies de marketing que vous suggérez ? C'est dur, mais c'est peut-être le moment d'aller chercher un nouveau job.

Une entreprise qui ne change pas avec l'industrie ou qui ne la dirige pas est susceptible de nuire à votre perfectionnement professionnel et peut-être même à votre réputation professionnelle. Si vous travaillez au sein d'une équipe qui refuse d'évoluer, il est facile de prendre du retard sur les tendances de l'industrie que vos pairs (et la concurrence future) connaissent bien.

À lire aussi : Ce n'est qu'un (mail) d'au revoir

8. Vous rêvassez à propos de votre "Side Hustle"

Ah, le "side hustle" ("petit boulot" / activité à côté de votre emploi salarié, vos études ou votre entreprise principale). Peut-être que vous donnez des cours du soir à l'université. Peut-être offrez-vous des conseils aux jeunes entrepreneurs. Ou peut-être que vous faites du savon avec de l'écorce de bois dans votre jardin.

Quel que soit votre "side hustle", cela peut être un excellent moyen de vous développer professionnellement et personnellement. Mais que se passe-t-il quand vous ne pouvez penser à rien d'autre que votre "side hustle" ? Que se passe-t-il lorsque votre emploi quotidien ne vous satisfait pas assez ?

C'est une autre occasion pour être vraiment honnête avec vous-même. Faites un sondage auprès de vos proches conseillers, de votre famille et de vos amis, et renseignez-vous sur les raisons pour lesquelles vous consacrez tant d'énergie à votre activité en ce moment. Qu'il s'agisse d'une phase, d'une déprime ou d'un changement, il est important que vous ayez suffisamment de motivation pour donner le meilleur de vous-même dans votre emploi quotidien.

À lire aussi : Comment travailler avec un boss vraiment mauvais ? 

9. Cela affecte votre santé physique

Avez-vous développé un ulcère suite à la campagne marketing du vendredi noir de l'an dernier ? Hypertension artérielle à 25 ans ? Si le travail est si stressant qu'il entraîne une manifestation physique en vous, il est définitivement temps de réévaluer si votre emploi - ou même une carrière en marketing - vous convient.

Aucun travail ne vaut la peine d'avoir un impact à long terme sur votre corps. Commencez par parler à votre boss de la cause de ce stress. Informez-vous sur la façon d'alléger votre charge de travail, de prendre des vacances ou même de jouer un rôle moins exigeant au sein de l'équipe. Si rien de tout cela n'est possible, il est peut-être temps de chercher un emploi moins exigeant. Reconnaissez les besoins de votre corps. Et n'en ayez jamais honte.

À lire aussi : Comment préserver sa santé au travail 

Quittez votre boulot ce n'est pas rien. Assurez-vous que c'est le bon choix. N'agissez jamais trop vite et soyez honnête avec vous-même sur la motivation derrière le mouvement. Mais chaque fois que c'est possible, choisissez de travailler pour un endroit qui vous donne du pouvoir, vous met au défi et vous soutient. C'est un travail que vous ne regretterez jamais. 

seeqle ebook ressources

Jean Eudes YAHOUEDEOU
écrit par Jean Eudes YAHOUEDEOU
Fondateur et Chief Marketing & Product Officer de Seeqle. Expert en Growth Marketing, Digital Marketing et Product Management. Passionné par l'Entrepreneuriat, l'Innovation, les Startups et la Technologie. Diplômé de l'ICN Business School et de l'INSEEC Business School.

Retrouvez l'auteur sur
seeqle ebook ressources
Vous devriez aimer 

Comment s'adapter aux nouvelles solutions de recrutement ?

Lorsque vous décidez d'investir dans votre stratégie de recrutement et d'augmenter vos actions marketing en ce sens, vous devez savoir que le fait de ...

Read more

2 astuces pour ne plus se laisser déconcentrer au travail

Vous avez du mal à aller jusqu’à la fin de votre « to-do » de la journée ? Vous êtes souvent distrait.e par les notifications du téléphone, lorsque vo...

Read more

Éviter un employé toxique est plus profitable que d'embaucher une superstar

Vous voulez recruter les meilleurs candidats. Toujours. Mais la prochaine fois que vous essaierez de projeter une "superstar" dans votre description d...

Read more

Comment hacker le recrutement du marché passif ?

Une des problématiques majeures des entreprises est de chasser qualitativement (et parfois quantitativement) des profils qualifiés ;  des profils qui ...

Read more